Les collections ethnographiques en mains privées (5 octobre 2015, Bruxelles) Journée d’étude

imageL’intérêt et le potentiel des collections ethnographiques ou non européennes sont considérables car en tant que témoins du passé, elles nous permettent d’en savoir plus sur diverses traditions culturelles. La conservation de ces collections est souvent assurée par des instances privées, comme les collections missionnaires dans des couvents ou les collections ethnographiques conservées par des particuliers chez eux à domicile.

Les administrateurs des collections ethnographiques se voient souvent confrontés à nombre de questions pratiques concernant, par exemple, la gestion d’un dépôt ou la façon d’exposer et de faire connaître la collection et, concernant l’avenir, comment en assurer la gestion, l’estimation et la sélection.

La journée d’étude « Les collections ethnographiques en mains privées » a précisément pour but de répondre à ces questions. La matinée sera consacrée à des sessions plénières. L’après-midi, les participants auront l’occasion de s’entretenir avec les intervenants et d’aborder avec eux des problèmes spécifiques. La journée sera clôturée par une visite de l’exposition ‘Masques Géants du Congo’. Les administrateurs de collections missionnaires –congrégations et ordres religieux – sont cordialement invités à participer à la journée d’étude.

La journée d’étude est une collaboration entre la plate-forme ETHNOCOLL, à laquelle KADOC-KU Leuven participe, le Centre d’Art et de Culture religieux asbl et l’Union des religieux de Flandre. La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire.

Pour le programme et tous les renseignements pratiques: http://www.patrimoine-frb.be/actualites/les-collections-ethnographiques-en-mains-privees

Advertisements
%d bloggers like this: